Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 11:13

L'Université de Rouen, honorant les grands écrivains normands (Flaubert, Maupassant), a numérisé et mis en ligne les manuscrits de Flaubert, où l'on voit le fameux travail d'une grande méticulosité de l'écrivain sur son oeuvre. Voir le chapitre 6 de Madame Bovary.

Je pense qu'il s'agit plus d'une édition scientifique de manuscrits qu'une bibliothèque numérique (c'est pourquoi je mets ce billet dans la catégorie "édition scientifique"); en effet ce site et ce remarquable travail me paraissent plus orientés vers une utilisation par des chercheurs, même si cela peut intéresser le grand public de passer y faire un tour.

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 12:13
(entretiens des 7 & 8 décembre de la BnF sur le thème « Numérique et bibliothèques : le second choc » , voir programme)
 
Jean-Noël Jeanneney, président de la BnF, a annoncé en introduction que son établissement bénéficierait de 10M€ et de 12 emplois budgétaires supplémentaires en 2007 pour le projet BnUE.
 
Pour l’aspect numérisation, il annonce que Gallica sera proposé en quasi-totalité en mode texte début 2007 ; par ailleurs il y aura numérisation de 30 000 ouvrages nouveaux en 2006 et de 100 000 ouvrages nouveaux en 2007.
Une maquette du projet baptisé Europeana est visible (voir démonstrateur http://maquette.bnf.fr/labs/scenario/Europeana.html  NdA: vous pouvez nous faire part en commentaires ci-dessous de vos réaction sur ce démonstrateur) ; J.N. Jeanneney indiquant que cela n’entre pas en concurrence avec le site The European Library (www.theeuropeanlibrary.org) de la CENL, support de la future bibliothèque numérique européenne choisi par la Commission Européenne.
 
Le représentant de la Commision Européenne (Horst Forster) a redonné les chiffres déjà publiés en mars, 2 millions d’objets digitaux (livres au départ, mais aussi archives, images fixes et animées) en 2008, et 6 millions d’objets en 2010.
 
Jill Cousins, directrice, Bureau de La Bibliothèque européenne (La Haye, Pays-Bas), donne quelques informations nouvelles sur The European Library : le projet regroupe 23 bibliothèques nationales fin 2006, en regroupera 32 fin 2007 ; il collecte déjà 2 millions d’objets numérisés (NdA : donc a priori l’objectif de la Commission Européenne pour 2008 est déjà atteint) et attire 100 000 visiteurs/mois.
Elle rappelle les projets en cours financés par la Commission pour la BnUE :
ð     TEL-ME-MOR (rappel TEL = The European Library), en cours, il s’agit d’intégrer les nouveaux pays européens à TEL.
ð     EDL (European Digital Library = EDL) ; le leader est la Deutsche Bibliothek ; il s’agit d’intégrer opérationnellement 9 nouveaux pays (dont la Belgique et le Luxembourg pour l’instant absents) au projet, et de créer un registre européen de métadonnées basé sur l’OAI. Voir site EDL (en anglais); budget 2,1M€ dont subvention UE de 1M€; démarrage septembre 2006 durée 18 mois.
Elle indique les projets déposés pour une demande de financement de la Commission pour la BnUE :
ð     TELPlus, mené par l’Estonian National Library, pour un financement prévu de 7,5M€.
ð     EDLNet, mené par la Bibliothèque des Pays-Bas pour définir la future structure de gouvernance du projet, financement prévu de 1,3M€.
Pour l'instant, je n'ai pas investigué en détail ces quatre projets; toutes contributions sont les bienvenues.

A peu près concomittamment ont été annoncés les membres de la commission tripartite en charge de la gestion de la taxe sur les photocopieurs du CNL permettant de dégager le budget de 10M€ mentionné ci-dessus:
- pour le CNL (Ministère): MM. Yvert, directeur du livre, président du CNL; Wagner, Directeur adjoint du livre; Silicani, conseiller d'Etat; Hébert, président de la Cité des Sciences.
- pour les Editeurs: MM. Eyrolles, Président du SNE; Kouck, PDG d'Editis; Nourry, PDG d'Hachette Livres.
- pour la BnF: Mmes. Saal, directrice générale; Sanson, directrice des collections; Lupovici, chef de projet Europeana.
Partager cet article
Repost0
13 décembre 2006 3 13 /12 /décembre /2006 12:43

La Bibliothèque municipale de Lyon, une des plus importantes de France a annoncé son intention de créer sa propre bibliothèque numérique avec 500 000 ouvrages (annonce du 20 novembre 2006)

Les chiffres avancés, si la presse les retranscrit bien, apparaissent trop élevés et font craindre pour la bonne gestion de l'argent public: 60 millions d'euros pour 500 000 documents, à environ 300 pages par document, cela fait 40 centimes d'euros par page, ce qui est beaucoup comparé au 10 centimes annoncés par Google et aux 9 centimes annoncés par J.N. Jeanneney au colloque du 7 décembre.


A ce propos l'étude faite par IBM pour la BnF, donnant ce chiffre de 9 centimes d'euros, devrait être disponible pour tous comme l'a annoncé M. Jeanneney.

Espérons enfin que, dans les annonces des autres bibliothèques type BM Lyon, il n'y aura pas de doublons de numérisation (c'est à dire les mêmes ouvrages numérisés deux fois!) avec Gallica, encore une fois pour la bonne gestion de l'argent public!

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 18:32

Pas européenne, la Bibliothèque numérique, mais mondiale! Voir le communiqué sur une réunion tenue à l'UNESCO à Paris entre l'UNESCO et la Library of Congress (LoC) (Washington)

NB: nous écrivions page 14 de notre rapport "Bibliothèque numérique européenne" (février 2006) quelques éléments sur la politique de la Library of Congress, nous les retranscrivons ci-dessous:


Le concept de la « World Digital Library » (WDL), tel que proposé par le Directeur de la LoC à l’UNESCO (voir discours du 6 juin 2005) est intéressant à plus d’un titre :
Ø      C’est le prolongement direct du rapport du PITAC (Président’s Information Technology Advisory Committee) de 2001 intitulé « Digital Libraries : Universal Access to Human Knowledge », et de la « National Digital Library » lancée par LoC dès 1995.
Ø      Les coopérations entre la LoC et l’Espagne, les Pays-Bas, la France (BnF) y sont présentées comme visant à éclairer l’histoire coloniale des Etats-Unis…
Ø      La perche est tendue vers l’UNESCO pour contribuer à la mise en place d’une WDL, prioritairement tournée vers « les cultures chinoises et d’extrême-orient, du subcontinent indien, du monde islamique de l’Indonésie à l’Afrique ». L’Europe semble ne pas y avoir sa place, autrement que pour éclairer l’histoire coloniale des Etats-Unis…
 
C’est aussi parce que la moitié des documents de la LoC sont dans une autre langue que l’anglais que la LoC est en mesure de proposer ce concept de WDL. On peut penser que les fonds de mécénat (dont Google) iront en priorité à la numérisation de ces documents, permettant de constituer des corpus numériques « utilisables par d’autres bibliothèques à travers le monde ».
Enfin, point à signaler, LoC a déjà effectué avec Google un test de numérisation de 5000 documents, test incluant la manipulation de documents fragiles.

Lire l'article du Figaro du 4 décembre 2006 sur J. Billington.
Rajoût  du  18 octobre 2007,  article du Monde "Le prototype de Bibliothèque Mondiale présenté à l'Unesco"
 
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 16:38
Merci à ZDNet de nous l’apprendre, comme on pouvait s’y attendre MSN (Microsoft) ouvre son service de recherche plein texte dans les livres.
Ce service avait été évoqué la première fois lors de l’annonce de la coopération British Library/ Microsoft (communiqué du 4 novembre 2005) : il était indiqué que Microsoft numérisera 100 000 livres de la British Library et ouvrira un service courant 2006. Un an après ce communiqué, il n’est donc pas trop tard, et comme nous l’indiquions page 16 de notre rapport Bibliothèque numérique européenne, le service est effectivement à cette URL :
Les fonctionnalités sont pour l’instant rudimentaires (version béta), très peu d’options de recherche, mais gageons que , même si pour l’instant ce lancement se fait dans une certaine discrétion, nous aurons à suivre de près l’évolution de ce service.
Les Echos à juste titre en première page du numéro de lundi 11 décembre: "Microsoft ouvre sa bibliothèque numérique" (article sur Internet)
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 17:28

Le 5 décembre a eu lieu l'inauguration de la bibliothèque numérique scientifique TELMA de l'Ecole des Chartes (en partenariat avec l'Institut de recherche sur l'histoire des textes IRHT du CNRS):

http://www.cn-telma.fr/

Il s'agit dans ce site de contenus spécialisés en provenance de l'IRHT et de l'Ecole des Chartes, principalement des "cartulaires" (recueil de "chartes", ou actes de propriété d'abbayes).

D'un point de vue technique, on pourra apprécier diverses fonctionnalités: mode image des documents, mode texte des documents, recherche plein texte dans le mode texte avec surbrillance en vert de stermes de recherche (format XML- METS de bascule entre le mode texte et le mode image). Ces fonctionnalités peuvent être trouvées dans des services de bibliothèque numérique grand public Google Book Search, et avaient été préconisées dans notre rapport Bibliothèque numérique européenne.

Ce "centre de ressources numériques" avait été sélectionné lors d'un appel d'offres du CNRS en novembre 2005, comme centre de compétences national pour le traitement électronique des manuscrits et des archives (subvention 80 000 euros).

 

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 13:02

Le service Google Book s'est doté de nouvelles fonctionnalités depuis fin novembre, elles sont répertoriées sur l'article suivant du site Zorgloob.

La fonctionnalité "double page" (comme un livre ouvert devant vous) avait été implémentée dans la maquette présentée au comité de pilotage Bibliothèque numérique européenne le 11 janvier 2006.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 15:08
Un séminaire original sur la vulgarisation scientifique auquel j'ai assisté ce jour à l'ENS, lire sur le site d'intéressants papiers sur le sujet.
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 14:23

A la demande de M. A. Migus, directeur général du CNRS, et de Mme M.F. Courel, directeur du département SHS (Sciences humaines et sociales) du CNRS, j'avais participé en juillet et en septembre 2006 à un audit du projet CENS-ADONIS portail de revues de sciences humaines et sociales sur Internet, avec trois autres experts (MM. Dalbéra, Habert, Petroff).

Maintenant que le rapport d'audit a été rendu public par le journal Le Figaro vendredi dernier, je vous invite à lire l'article du Figaro et vous pourrez aussi consulter le rapport... sa mise en page sur le site est curieuse, la page de conclusions (la plus intéressante) étant la page 18, suivie des propositions plus détaillées pages 19 à 29.

A ce propos  je trouve plutôt que c'est une bonne chose que la grande presse s'intéresse à ce type de sujets, et que le rapport ait été rendu public, sauf sa partie "compte rendu d'entretiens" qui est une annexe (qui  par surcoît apparaît dans les premières pages sur le site internet du Figaro ) et dont la publication ne saurait engager les tiers mentionnés...

 

(rapport de juillet 2006)

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 14:53
Le SNE (Syndicat national de l'édition) se porte partie aux côtés de Seuil-La Martinière dans le procès contre Google Inc. et Google France à propos de Google Book Search (communiqué du SNE du 24 octobre).
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Humanités numériques, édition scientifique, diffusion numérique de la connaissance, Enseignement supérieur et recherche, géographie et histoire industrielles (auteur Alexandre Moatti) = ISSN 2554-1137
  • : Discussions sur le projet de Bibliothèque numérique européenne, sur les bibliothèques numériques en général; sur l'édition scientifique papier & en ligne.
  • Contact

Avant-propos

Ce blog est créé à la rentrée scolaire 2006 pour suivre les sujets suivants:
# Bibliothèque numérique européenne (BNUE), et bibliothèques numériques en général.
# Edition et revues scientifiques.
Il est étendu en 2023 sur des sujets connexes aux précédents, mais néanmoins liés : patrimoine industriel, géographie industrielle.

 
Alexandre Moatti
 
 

Recherche